• Connaître les peaux
  • CONNAÎTRE LES PEAUX

    L'origine et la nature des peaux sélectionnées pour la fabrication des gants Causse, ainsi que le tannage réalisé auprès des plus grands mégissiers, sont les garanties d'un gant très haut de gamme. Les peaux d'agneau, pécari, ou cerf sont les plus couramment utilisées pour réaliser des gants. Les peaux exotiques, à l'esthétique unique, comme l'autruche, le crocodile et le python ou l'iguane, ainsi que les fourrures de vison, renard, ..., provenant d'animaux élevés dans des fermes, sont également rigoureusement sélectionnées auprès des meilleurs spécialistes pour leurs qualités.

    La peau d'agneau possède une souplesse et une finesse qui font une "seconde peau" sur la main et donnent au gant un confort exceptionnel. Traitée le plus souvent avec des finitions glacé (1) ou nubuck (2) sur la "fleur", elle peut également présenter des finitions façon métallisé ou vernis. La finition velours s'obtient sur la face "chair" de la peau.
    L'aspect lisse et régulier de la peau d'agneau lui confère un grand raffinement.

    La peau de pécari (3) provient d'un sanglier sauvage vivant en Amazonie. Ses principales caractéristiques sont la solidité et le mœlleux qui lui donnent le confort inégalé pour lequel il est réputé auprès des grands amateurs de gants. Signes de reconnaissance, les trois points originels présents sur toute la surface de la fleur qui conserve un aspect irrégulier.

    La peau de cerf (4) provient d'un animal vivant en semi-liberté dans des élevages d'Amérique du Nord. Ses principales qualités sont la solidité, la souplesse et le mœlleux qui lui confèrent tout son confort.
    Signe de son authenticité, son grain fin et irrégulier signe une esthétique "sportwear" d'une grande sophistication.

descendre