Héritage

Depuis plus de cent-vingt ans, la manufacture s’applique à façonner le gant, accessoire de mode devenu objet de désir.

La maison Causse fabrique de véritables bijoux de mains en cuir d’agneau, de pécari, de veau, de croco, de python qu’elle bouscule de détails décalés, pleins d’humour et de délicatesse.

Sous la houlette des Métiers d'Art Chanel depuis 2012, elle préserve ainsi cet héritage et ce savoir-faire français qui signe l’essence de chacune de ses créations.

Carte de coloris, début du XXè siècle

Berceau mondial du gant, la ville de Millau a vu naître la Maison Causse en 1892.

Cette année-là, Paul, Jules et Henri Causse, trois frères coupeurs et ouvriers gantiers, décident de s’installer à leur compte. Leur talent est rapidement reconnu et, tandis que Paul conserve seul la direction de la ganterie dès 1897, Jules et Henri partent aux Etats-Unis où leur savoir-faire est réclamé dans la bien-nommée ville de Gloversville, productrice à l’époque de 90% des gants vendus outre Atlantique. En France, Jean Causse, le fils de Paul, reprend le flambeau familial en 1935, qu’il passera lui-même en 1963 à son fils Christian, vite rejoint par son frère Jean-Paul.

Olivier Causse est le représentant de la quatrième génération de ces gantiers hors pair.

La famille Causse

Aujourd'hui la dernière manufacture de gants de peau en activité à Millau, la maison Causse fournit les plus grands noms de la mode comme Hermès, Chanel ou Louis Vuitton et gante de nombreuses célébrités telles que Karl Lagerfeld, Madonna et Kylie Minogue.

Ultime geste du parcours de fabrication : le dressage du gant